Comment devenir assistante maternelle ? Les étapes à suivre et les conditions à remplir

le conseiller ciej

Avec une demande croissante pour des assistantes maternelles qualifiées, il est essentiel de comprendre les étapes à suivre et les conditions à remplir afin de devenir assistant-e maternelle. Parcourez cet article pour découvrir les informations et formations nécessaires ainsi que les obligations principales liées à ce travail.

Qu’est-ce qu’une assistante maternelle ?

L’assistante maternelle est une professionnelle à domicile qui prend en charge et s’occupe des enfants âgés de 2 mois à 3 ans. Elle fait partie du personnel soignant des Professionnels de la Petite Enfance (PPE). Il est conseillé de trouver un service professionnel pour les aider dans leurs fonctions, car la responsabilité d’une assistante maternelle ne se limite pas à s’occuper de l’enfant mais englobe également la sécurité et le développement des jeunes enfants.

Une assistante maternelle peut travailler chez elle ou dans un lieu prévu à cet effet. Ses horaires peuvent être adaptés aux besoins et à la disponibilité des parents et des PPE. La détermination du nombre d’enfants dont elle peut prendre en charge dépend de l’évaluation effectuée par un médecin.

Les avantages et les inconvénients d’être assistante maternelle sont nombreux. En ce qui concerne les avantages, cette activité procure à l’employé une bonne formation, des bons salaires et un environnement propice à la collaboration avec d’autres professionnels de la petite enfance. Les avantages de travailler à domicile sont également clairs, puisqu’elles peuvent se donner à elles-mêmes leur propre emploi du temps et ne sont pas limitées par les heures d’ouverture des crèches.

Comment obtenir un agrément pour être assistante maternelle ?

Pour pouvoir travailler en tant qu’assistante maternelle, il est nécessaire d’obtenir un agrément auprès des autorités compétentes, appelé agrément assistant(e) maternel(le), ou AAM. Ce document est délivré par le conseil départemental du lieu de travail et atteste que le professionnel de la petite enfance a les qualités nécessaires pour s’occuper des enfants. Il y a quelques conditions à remplir pour obtenir un AAM :

  • Etre âgée d’au moins 21 ans.
  • Avoir une formation spécifique aux métiers de l’enfance. Cette formation peut se prendre dans les écoles spécialisées, souvent dans le cadre d’une université. La durée de la formation varie selon les institutions, mais elle comprend généralement des cours approfondis sur la santé et la sécurité des jeunes enfants, l’alimentation et le développement psychologique, ainsi que des cours sur la législation et les règles à suivre.
  • Avoir un certificat de santé. Les demandeurs doivent fournir une preuve de leur bonne santé physique et mentale pour obtenir leur AAM.
LIRE  Mutuelle étudiant : les offres et tarifs à connaître pour faire le bon choix

Une fois ces conditions remplies, le candidat peut contacter le service du Département et effectuer sa demande d’agrément. Les services départementaux ont généralement des réunions d’information pour les aspirants assistants maternels, durant lesquelles ils reçoivent des informations supplémentaires sur le processus de demande et sur les règlements applicables à l’emploi à domicile des enfants.

Après avoir soumis une demande, un représentant des services départementaux se rendra à domicile pour visiter le lieu de travail et fournir des informations supplémentaires sur le cadre légal, les droits et les devoirs professionnels et les prestations en matière de santé et de sécurité. Une fois que tous ces points ont été examinés et validés par la Présidence du Conseil Général, le candidat peut obtenir son AAM.

Quels sont les besoins des parents et des PPE ?

Les parents et les PPE ont des besoins spécifiques lorsqu’ils considèrent d’embaucher un assistant maternel pour s’occuper de leurs jeunes enfants. Les principales responsabilités familiales comprennent :

  • Assurer le bon développement physique, affectif et social des enfants.
  • Vérifier le bon suivi du programme immunitaire.
  • Fournir des repas équilibrés et sains.
  • Veiller à ce que les enfants soient en sécurité et à l’abri de tout danger.

L’assistante maternelle est responsable devant les parents et le personnel soignant des Professionnels de la Petite Enfance (PPE). Elle est tenue de respecter les obligations afférentes à sa profession, telles que le respect des règles d’hygiène et de sécurité, et le respect des horaires.

Quelles sont les conditions de travail d’une assistante maternelle ?

L’assistante maternelle peut travailler jusqu’à 50 heures hebdomadaires avec un nombre maximum d’enfants déterminé par le médecin. Cependant, certaines régions ont annoncé une limitation supplémentaire des heures hebdomadaires selon le nombre d’enfants pris en charge. La plupart des services de PMI (Protection Maternelle et Infantile) soumettent leurs employés à une limite de 40 heures par semaine.

LIRE  Formation Infirmier : comprendre les diplômes, stages et pratiques professionnelles

Les assistantes maternelles qui travaillent à plein temps ont droit à des congés payés : un jour et demi par mois pour chaque enfant pris en charge. Elles bénéficient également d’une rémunération complète pendant l’absence (par exemple, pendant les vacances).

Où trouver plus d’informations sur le métier d’assistant(e) maternel(le) ?

Divers organismes disponibles sur internet proposent des informations à ce sujet. Vous pouvez consulter la page web du Conseil Départemental familial et les associations nationales telles que l’Association Nationale des Assistants(es) Maternels (ANAM). Il existe également divers sites web locaux qui proposent des informations spécifiques à votre région.

Par ailleurs, beaucoup de villes et de services départementaux organisent des réunions d’information sur le métier d’assistant maternel. Ces réunions ont pour but de fournir aux demandeurs les informations nécessaires pour remplir leurs demandes et toutes les autres étapes de la procédure d’agrément et sont une source d’informations précieuse et utile.

Une fois que vous avez obtenu toute l’information nécessaire sur le métier d’assistant maternel, vous pouvez prendre toutes les mesures nécessaires pour être agréé et pouvoir exercer ce métier enrichissant.