Devenir AESH : Formation et Salaires des accompagnants d’élèves en situation de handicap

le conseiller ciej

Aujourd’hui, de plus en plus de personnes se tournent vers le métier d’Accompagnant des Élèves en Situation de Handicap (AESH) pour contribuer à l’inclusion et à l’autonomie des jeunes concernés. Quels sont les diplômes requis pour être AESH ? Quelles compétences faut-il posséder ? Quelle est la mission principale d’un accompagnant élève en situation handicap ? Dans cet article, on vous livre tout ce qu’il y a à savoir sur ce métier passionnant.

Qu’est-ce qu’un AESH ?

Un AESH (Accompagnant des Élèves en Situation de Handicap) est un professionnel qui accompagne et accompagne des élèves handicapés dans leur scolarité et plus généralement dans la vie quotidienne. Le métier s’adresse à tous les publics, du jeune enfant (maternelle, primaire) à l’adulte (lycée).

L’AESH a pour mission principale de favoriser l’inclusion des étudiants handicapés dans le système scolaire, en fournissant un soutien personnalisé aux élèves et à leurs familles. Il peut aider et encourager l’autonomie des étudiants concernés, afin qu’ils jouissent pleinement de leur scolarité

Définition

L’AESH est une activité spécifique consistant à accompagner des élèves en situation de handicap, quelle que soit la nature de ce handicap (physique, sensoriel ou mental). Cette aide doit permettre aux élèves concernés de suivre un cursus scolaire adapté à leur besoin et de réaliser intégralement leurs activités et projets scolaires.

Les missions d’un AESH sont par conséquent très variées: assistance technique et personnelle pour faciliter l’accès aux cours, soutien pendant les pauses, participation active aux sorties scolaires ou encore communication avec les autres membres du personnel

Missions

Les missions qui incombent à un AESH varient selon sa formation et son expérience:

  • Aider les élèves en situation de handicap dans leurs activités scolaires ;
  • Accompagner les élèves durant les pauses ;
  • Adapter au mieux les activités proposées afin que celles-ci correspondent aux possibilités de chaque élève ;
  • Participer activement aux sorties scolaires ;
  • Mettre en place des outils visuels ou tactiles pour faciliter l’apprentissage des connaissances;
  • Favoriser l’inclusion sociale des élèves handicapés etc.
LIRE  Le métier de comptable : Salaire, Formation, Débouchés

Compétences requises

Pour exercer efficacement son rôle auprès des jeunes en situation de handicap, un AESH doit avoir certaines compétences :

  • Une bonne aptitude à communiquer :
  • Un bon sens du relationnel et du travail en équipe :
  • Une connaissance des outils informatiques (traitement de texte, tableur, logiciels spécialisés) est requise pour faciliter la prise en charge des jeunes ;
  • Avoir une certaine expérience des aides techniques indicatives d’un handicap peut être utile car elle permet au professionnel d’adapter son accompagnement aux contraintes de l’élève concerné.

Quelle formation pour devenir AESH ?

Pour exercer le métier d’AESH, une formation spécifique est requise. Il existe plusieurs diplômes qui permettent d’exercer le métier:

  • Diplôme universitaire de technologie (DUT) option “Services à la personne et animation sociale” ou “Animation socioculturelle”;
  • BTS Animation et intervention socio-culturelle;
  • Licence professionnelle “Accompagnement social et médico-social” etc.

Ces diplômes se composent principalement d’enseignements théoriques (travaux dirigés et séminaires). En complément, il est souvent demandé aux candidats de réaliser des stages afin de mettre en pratique les compétences acquises.

Diplôme requis

Le diplôme d’accès à ce métier varie selon chaque établissement. Les diplômes suivants sont généralement requis:

  • Diplôme universitaire de technologie (DUT) option “Services à la personne et animation sociale” ou “Animation socioculturelle”;
  • BTS Animation et intervention socio-culturelle;

Ces formations ont pour objectifs principaux d’acquérir des compétences professionnelles nécessaires pour accompagner les publics handicapés tout en favorisant leur autonomie. Elles développent notamment des aptitudes comme la communication, l’observation, la compréhension des attentes des usagers ou encore les capacités d’accompagnement.

Les étudiants apprennent à adapter leurs interventions aux besoins de chaque public, et à favoriser leur autonomie

LIRE  Métier de prothésiste ongulaire : étude, salaire et missions

Formation continue

Une fois la formation initiale obtenue, il est conseillé de suivre des formations complémentaires pour maintenir ses compétences et assurer un accompagnement de qualité aux jeunes en situation de handicap. Certaines associations proposent des formations spécifiques destinées aux AESH qui permettent notamment d’approfondir ses connaissances sur les pathologies et l’accompagnement adapté.

Où exercer le métier d’AESH ?

Un AESH peut exercer son métier dans différents types d’établissements scolaires :

  • Établissements scolaires publics :
  • Établissements scolaires privés :

Le métier peut être exercé à temps plein ou à temps partiel selon le contrat signé avec l’organisme employeur. Certains AESH choisissent même d’exercer à titre libérale.

Dans tous les cas, la mission principale reste inchangée: fournir une aide individualisée afin que les jeunes atteignent leur plein potentiel

En conclusion, le métier d’AESH est passionnant car il permet d’accompagner et d’aider des jeunes en situation de handicap à réaliser leurs projets scolaires et à vivre pleinement leur scolarité. Pour pouvoir l’exercer, il est nécessaire de posséder une formation adéquate et des compétences variées (aptitude à communiquer, relationnel, connaissance des outils informatiques). Un AESH peut travailler aussi bien au sein d’un établissement scolaire public que privé, et ce à temps plein ou partiel.