Devenir prothésiste dentaire : métier, études et salaire

le conseiller ciej

Le prothésiste dentaire est un métier passionnant qui allie à la fois technique, création et relation avec les patients. Ce professionnel de la santé intervient auprès des dentistes en concevant et réalisant des prothèses notamment : couronnes, bridges, appareils orthodontiques et autres dispositifs destinés à remplacer ou corriger les dents abîmées ou manquantes. Voici parcours nécessaire pour exercer ce métier, les études requises ainsi que le salaire moyen perçu par ces spécialistes.

A retenir

  • Le prothésiste dentaire fabrique des prothèses dentaires comme des couronnes, bagues et appareils dentaires.
  • Il travaille à partir des empreintes prises par le dentiste, en utilisant des matériaux comme la céramique, des composites et des métaux précieux.
  • Salaire débutant : 1770 € brut par mois.
  • Les prothésistes dentaires travaillent surtout comme salariés dans des laboratoires de fabrication de prothèses dentaires.
  • Formation requise après la 3e : Bac pro prothèse dentaire, suivi éventuellement par un BTS prothèse dentaire ou des diplômes de chambres de métiers.
  • Environ 6 000 laboratoires de fabrication de prothèses dentaires en France, employant 85 % des professionnels diplômés.

Les missions du prothésiste dentaire

Le prothésiste dentaire a pour mission principale de réaliser des dispositifs médicaux sur mesure, destinés à améliorer la fonction masticatoire, l’esthétique et le confort des patients. Pour cela, il travaille à partir des empreintes dentaires envoyées par les chirurgiens-dentistes et réalise des maquettes afin de créer les prothèses. Son travail nécessite une grande minutie, une excellente adresse manuelle et une bonne connaissance des matériaux utilisés.

Les différentes tâches du quotidien

En tant que prothésiste dentaire, votre activité consistera à :

  • Fabriquer des maquettes et modèles spécifiques
  • Concevoir, fabriquer et ajuster des prothèses dentaires (couronnes, bridges, appareils orthodontiques…)
  • Assurer un suivi avec les dentistes
  • Gérer l’entretien de votre matériel et anticiper le renouvellement du stock
LIRE  Epitech, école d'ingénieur tournée vers l'innovation numérique

Quelles sont les études à suivre pour devenir prothésiste dentaire ?

Pour exercer en tant que prothésiste dentaire, il est indispensable d’être titulaire d’un diplôme spécifique. En France, on distingue deux niveaux de formation :

Le Brevet de Technicien Supérieur Prothésiste-Dentaire (BTS PD)

Ce diplôme se prépare généralement en trois ans après la classe de Troisième ou provenant d’une filière technologique ou professionnelle (ex : Bac Professionnel Prothèse Dentaire, Bac STI2D). Le BTS Prothésiste-Dentaire permet d’exercer en tant que technicien et offre une connaissance approfondie des techniques de fabrication des prothèses dentaires.

Le Diplôme de Technicien Supérieur en Prothèse Dentaire (DTSPD)

Il s’agit d’une formation de niveau supérieur, accessible après le BTS Prothésiste-Dentaire. D’une durée d’un an, cette spécialisation mène au titre de technicien supérieur et apporte une expertise plus pointue dans le domaine, ainsi qu’une formation en gestion et management pour ceux qui souhaiteraient créer leur propre laboratoire de prothèse dentaire.

Il est à noter que certains organismes proposent également des formations continues pour les professionnels souhaitant se spécialiser dans un domaine particulier.

Où exercer en tant que prothésiste dentaire ?

Une fois diplômé, le prothésiste dentaire peut exercer son métier dans différents types d’établissements :

  • Les laboratoires de prothèse dentaire
  • Les cabinets de dentistes
  • Les centres hospitaliers et cliniques spécialisées en chirurgie maxillo-faciale
  • La fonction publique territoriale (centres de soins, maisons de retraite…)
  • Les entreprises fabricants et distributeurs de matériel professionnel

Le salaire du prothésiste dentaire

Le salaire d’un prothésiste dentaire varie en fonction de plusieurs critères tels que l’expérience, la taille et le lieu d’exercice. Les jeunes diplômés débutants peuvent percevoir environ 1700 euros bruts par mois, tandis qu’un technicien expérimenté dans un laboratoire de renom touchera entre 2500 et 3000 euros bruts mensuels.

LIRE  Formation en Informatique : Compétences, Débouchés et Métiers

Les compétences requises pour être prothésiste dentaire

Pour exercer avec succès le métier de prothésiste dentaire, il est indispensable de posséder un certain nombre de qualités :

  • L’habileté manuelle : La fabrication des prothèses dentaires nécessite dextérité et précision
  • Le sens de l’esthétique : Les réalisations doivent répondre à des exigences visuelles et fonctionnelles
  • La rigueur : Chaque étape de la réalisation d’une prothèse doit être menée selon un protocole strict
  • La capacité d’adaptation : Le prothésiste doit s’adapter aux évolutions techniques et aux attentes des patients

Le parcours pour devenir prothésiste dentaire demande des études spécifiques et le développement de compétences clés. Ce métier offre des perspectives d’évolution intéressantes ainsi qu’un salaire attractif dès le début de sa carrière. Enfin, la possibilité de créer son propre laboratoire permet à certains professionnels de prendre leur indépendance et d’exercer leur passion au quotidien.

Laisser un commentaire