Salaire aide-soignante : Combien gagne une aide soignante dans le public ou le privé

le conseiller ciej

De plus en plus de besoins existent dans le médical, un choix intéressant donc pour une carrière dans le domicile médical. Cependant, avant de prendre cette décision, il faut comprendre les exigences et salaire des aides soignants.

Face à ce constat, nous allons découvrir la formation requise, la carrière possible et le salaire mensuel brut que peut percevoir un aide-soignant/une aide-soignante ainsi que l’emploi proposé dans des établissements publics ou privés. Dans cet article, vous apprendrez toutes les informations nécessaires pour optimiser votre rémunération et faire progresser votre fonction sociale en tant qu’aide soignant(e)

Le salaire d’aide soignante

La rémunération d’une Aide-Soignante dépend de son statut, dans le public ou le privé. Dans la Fonction Publique Hospitalière, les salaires sont déterminés par la grille indiciaire des agents aides-soignants hospitaliers. Une aide soignante débutante touchera 1680€ brut par mois la première année. Dans le secteur privé, le salaire moyen est de 1 790€ brut par mois pour une Aide-Soignante débutante.

Salaire dans la fonction publique

Dans la fonction publique hospitalière, une aide-soignante débutante gagne environ 1 682 € brut par mois. Après trois ans, son salaire peut évoluer jusqu’à 1 715 € brut par mois, puis 1 963 € brut par mois après 10 ans et 2 273 € brut par mois en fin de carrière, après 20 ans de service. En plus de ce salaire de base, l’aide-soignante fonctionnaire peut recevoir diverses primes et indemnités liées à son statut, telles que la prime de sujétion spéciale, l’indemnité forfaitaire de risque, la prime spéciale d’installation et la prise en charge partielle du prix des titres d’abonnement.

LIRE  Quelles sont les sources de revenus des influenceurs ?

Salaire dans le privé

les salaires des aides-soignantes du secteur privé sont différents. Pendant leur première année, elles peuvent gagner en moyenne 1 795 € brut par mois. Après cinq ans de service, leur salaire peut évoluer pour atteindre 2 179 € brut par mois. En fin de carrière, elles touchent environ 2 436 € brut par mois. Elles peuvent bénéficier d’avantages tels que des primes, l’intéressement et/ou la participation aux bénéfices de l’entreprise, des chèques cadeaux, des tickets restaurants.

Revenu en libéral

Enfin, une aide-soignante libérale peut travailler à domicile. Après avoir obtenu le Diplôme d’État d’aide-soignant et l’agrément de la DREETS, elle peut se mettre à son compte et créer une micro-entreprise. Après avoir payé ses cotisations et contributions sociales, une aide-soignante libérale débutante peut dégager un salaire moyen de 1 550 € net par mois. Après quelques années d’expérience, elle peut augmenter son bénéfice pour atteindre environ 2 200 € net par mois avec une possibilité d’augmenter son taux horaire et en acceptant plus de patients.

Salaire moyen

Le salaire mensuel brut en tant qu’aide-soignant varie selon la région et l’expérience professionnelle (entre 1 800 et 2 600 euros) et peut atteindre entre 3 000 et 4 500 euros pour un infirmier diplômé d’État. Lorsque vous travaillez comme aide-soignant indépendant, votre salaire sera calculé en fonction du nombre de jours/heures travaillés.

En général, les aides-soignants bénéficient également de divers avantages supplémentaires tels que des congés payés, des indemnités journalières et une assurance maladie obligatoire prise en charge par l’employeur.

A noter : Le salaire moyen en Suisse d’une aide soignante s’élève en 2023 à 5’106 CHF. Ce chiffre est bien entendu à prendre avec des pincettes car le coût de la vie en en Suisse est beaucoup plus élevé qu’en France.

LIRE  Salaire d'un gendarme : Grades, Rémunérations, Primes

Variations selon le lieu d’exercice

Le salaire mensuel d’un aide-soignant peut varier considérablement selon le lieu où il exerce ses fonctions. Les aides-soignants qui travaillent pour des organismes ou des entreprises privés sont généralement mieux rémunérés que ceux qui travaillent sur des sites publics.

Cela est principalement dû au fait que les organismes publics ont des limitations budgétaires plus strictes que les organismes privés

Le métier d’Aide-soignante/Aide-soignant

Les aides-soignants sont des professionnels de la santé qui accompagnent les patients et effectuent des soins pratiques, tels que l’hygiène personnelle, les injections, etc. , afin d’améliorer leur qualité de vie.

Ils travaillent en collaboration étroite avec les médecins et autres professionnels de la santé pour fournir aux patients une prise en charge complète et de qualité

Définition

Les aides-soignants sont des professionnels titulaires d’un diplôme ou d’une formation spécialisée en soins infirmiers et à qui les médecins délèguent certaines tâches comme l’administration des médicaments, le nettoyage des patients, le changement des draps, la prise de température et bien plus encore. Leur rôle est principalement celui d’accompagnateur, c’est-à-dire qu’ils veillent au bien-être des patients et les aident à prendre leurs médicaments, à se lever et à effectuer d’autres activités quotidiennes importantes.

Il est également possible pour un aide-soignant d’effectuer du travail administratif, par exemple gérer des documents concernant les traitements et la prescription des patients

Compétences

Les aides-soignants doivent être dotés de grandes compétences humaines telles que l’empathie et la sensibilité sociale afin de pouvoir communiquer efficacement avec leurs patients et assurer leur bien-être. Ils doivent également faire preuve de discrétion et disposer d’habiletés manuelles pour l’assistance directe aux patients (statistiques).

LIRE  Salaires des Médecins intérimaires : Période de Transition difficile. A quoi doit-on s'attendre ?

Ils devraient également posséder des connaissances approfondies sur divers sujets tels que l’anatomie humaine, la nutrition, l’hygiène personnelle, etc., afin de pouvoir offrir des soins médicaux adéquats

Formation et carrière

Formation initiale

La formation initiale consiste en un diplôme d’État validant la qualification professionnelle d’Aide Soignant (DEAS), sanctionnée par un examen national réglementaire. La durée totale du DEAS est de trois ans, incluant entre 500 et 600 heures de stage en milieu hospitalier ou extrahospitalier, constituant ainsi une formation théorique et pratique riche en apprentissages.

En principe on peut aller jusqu’au titre état d’infirmier (IDSE) permettant d’accéder à des postes à responsabilités

Possibilités de carrière

Le titre d’aide-soignant ou d’infirmier est très recherché par les employeurs, notamment dans les domaines médicaux et paramédicaux. Les aides-soignants peuvent trouver un emploi dans un établissement public ou privé de santé (services hospitaliers, EHPAD, cliniques, maisons de retraite, services à domicile, etc).

Ils pourront ensuite progresser vers le titre état d’infirmier et accéder aux postes à responsabilités

Autres avantages et primes

En plus du salaire net mensuel, certains établissements offrent également des primes telles que : prime annuelle ; bonus ; remboursement partiel des frais de déplacement; allocations familiales; participation aux frais de formations complémentaires… Ce type de compensation financière attribuée aux aides-soignants est très variable selon les structures et le lieu d’exercice.