Salaire Dentiste : Combien gagne un dentiste ?

le conseiller ciej

Avec l’évolution des techniques médicales, le métier de dentiste est devenu plus qu’un simple rôle de prévention et pourtant très souvent, il a été sous-estimé par rapport à d’autres corps de métier. Mais les choses sont différentes aujourd’hui.

Avec le temps, les traitements odontologiques se sont perfectionnés et prendre soin d’une bonne santé orale relève de la responsabilité que le dentiste doit porter. Mais quelles sont les qualités requises pour exercer ce métier et quel salaire peut-on espérer ? C’est ce que nous allons découvrir avec cet article.

Expert en santé bucco-dentaire, le dentiste exerce une carrière particulièrement lucrative à envisager. Vous souhaitez vous lancer dans l’hygiène dentaire et les soins de santé bucco-dentaire, et vous êtes curieux de connaître le salaire d’un dentiste ?

Quel est le salaire d’un dentiste ?

Salaire moyen

En France, un dentiste peut espérer gagner un salaire brut annuel oscillant entre 15 000€ et 40 000€ en début de carrière, selon sa zone géographique et son expérience professionnelle. Cela représente un revenu annuel brut de 210 000€ en moyenne. Un praticien plus expérimenté ou un chef de clinique universitaire peut prétendre à une rémunération pouvant aller jusqu’à 90 000€ par an.

Salaire selon l’expérience et le lieu de travail

Le salaire mensuel brut d’un dentiste peut varier selon plusieurs facteurs : type de cabinet (privé, public) ; profession exercée (médecin libéral ou employé) ; expérience professionnelle (plus il y a d’année d’expérience et plus le salaire est intéressant). Par exemple, un chirurgien-dentiste ayant exercé cinq années en tant que praticien libéral peut espérer une rémunération nette mensuelle située entre 3 800 € et 5 500 € selon la taille du cabinet.

Les villes où les dentistes gagnent le plus d’argent

La rémunération des dentistes varie en fonction des villes françaises où ils proposent leurs services. Ainsi, d’après les données, les communes qui assurent à ces professionnels les revenus les plus élevés diffèrent sont les suivantes :

  • Nice : 16 000 € de revenu mensuel brut ;
  • 15 001 € par mois à Brest ;
  • 14 500 € par mois à Chartres ;
  • Lyon : 14 000 € par mois ;
  • Reims: 13 000 €

Autres sources de revenus

Un chirurgien-dentiste peut obtenir une source supplémentaire de revenus grâce à des activités annexes telles que l’enseignement, la recherche ou l’organisation de congrès dentaires.

Quel est le revenu d’un chirurgien-dentiste par rapport à sa spécialité ?

Le salaire typique d’un chirurgien-dentiste varie fortement en fonction de son statut. Les dentistes qui travaillent à leur compte, les dentistes qui sont dans l’armée et les étudiants en assistance dentaire ont tous des besoins différents.

LIRE  Salaire plombier : Tout ce que vous devez savoir sur la rémunération dans la profession

le dentiste libéral

Un dentiste libéral est celui qui exerce de manière indépendante. Il peut soit créer son propre cabinet, soit reprendre un cabinet déjà établi. L’emplacement de son cabinet, ainsi que l’aménagement de son espace et de son mobilier, seront par la suite à sa discrétion.

Les honoraires du dentiste libéral sont établis en fonction de la Caisse nationale d’assurance maladie. Cette dernière rembourse les patients à hauteur de 70% du prix de leurs soins. Si le praticien a le droit permanent de facturer plus, il est toutefois envisageable d’aller au-delà des tarifs.

Le professionnel dentaire décide seul du montant de ses honoraires s’il n’est pas protégé par une convention.

Son salaire net mensuel s’élève en moyenne à 7 700 euros nets, selon des sources gouvernementales. Bien entendu, ce salaire évolue en fonction de l’avancement dans la profession et est également influencé par le lieu où il exerce.

le dentiste salarié

Un dentiste qui reçoit un salaire travaille soit pour un autre dentiste, soit pour une entreprise, soit pour un établissement médical. Il reçoit un salaire prédéterminé qui correspond à son poste de direction. Il est toujours libre de choisir ses propres thérapies, mais il est également lié par les restrictions de son entreprise et le code du travail.

Ce spécialiste de l’hygiène dentaire gagne généralement moins d’argent en travaillant pour une entreprise qu’un médecin privé. Il a toutefois accès à des avantages sociaux, notamment des congés payés et diverses indemnités.

Le salaire mensuel brut moyen d’un dentiste débutant est de 4 200 euros, selon le ministère des Solidarités et de la Santé. Il pourrait gagner jusqu’à 7 500 euros bruts par mois dans ses dernières années et avec de l’expérience.

L’élève assistant

Après avoir été accepté en sixième année d’études et pendant son deuxième cycle, l’étudiant en médecine dentaire peut soigner des patients contre rémunération. Il bénéficie de jours de congés payés et de prestations de sécurité sociale car il est généralement salarié.

Les domaines d’expertise du chirurgien-dentiste

Les dentistes peuvent choisir de se spécialiser dans des domaines plus complexes de la santé bucco-dentaire pendant leurs études.

Orthodontie

Le domaine de la dentisterie qui traite de l’alignement des dents est appelé orthodontie. Grâce à l’utilisation d’appareils ou de dispositifs orthodontiques, son praticien, l’orthodontiste, diagnostique et traite une imperfection dentaire.

LIRE  Quel est le salaire d'un trader ? Explorons les facteurs qui peuvent influer sur son salaire

Lorsque le dentiste référent est d’accord, le suivi dure souvent de quelques mois à quelques années. Bien qu’il puisse traiter des adultes, cet expert reçoit surtout de jeunes patients, principalement des adolescents.

Parodontie

La parodontie met l’accent sur les gencives et les tissus parodontaux. Le dentiste traitant adresse son patient à ce spécialiste lorsqu’il souffre de certaines maladies ou affections. Ensuite, le parodontiste effectue des procédures spécialisées comme le détartrage ou les greffes de gencives.

Qu’est-ce qu’un dentiste ?

Le métier de chirurgien-dentiste ou dentiste fait partie du domaine hospitalier et consiste à établir des diagnostics et effectuer les soins adéquats, avec un rôle de prévention auprès du patient. Le code Rome pour ce poste est chirurgien-dentiste.

Formation et études

Pour exercer en tant que chirurgien-dentiste, il est nécessaire de suivre une formation spécifique et complète qui peut prendre jusqu’à 8 ans dans le cadre d’une formation universitaire continue et officiellement reconnue. La formation comprend des cours sur l’anatomie dentaire, la physiologie bucco-dentaire, l’implantologie, la prothèse dentaire, la parodontologie et bien d’autres disciplines connexes.

Rôle et responsabilités

Le travail d’un dentiste se divise en trois principales activités : diagnostiquer les problèmes bucco-dentaires des patients, prescrire et réaliser des traitements adaptés aux problèmes identifiés et appliquer les techniques thérapeutiques nécessaires à une prise en charge optimale du patient. Un chirurgien-dentiste peut également fournir des services ponctuels tels que des examens buccaux ou des nettoyages dentaires réguliers afin de maintenir une bonne santé bucco-dentaire chez le patient.

Quels sont les avantages et les inconvénients du métier de dentiste ?

Les avantages liés au métier de dentiste incluent une excellente flexibilité horaire, généralement comprise entre 20 et 40 heures par semaine ; la possibilité de travailler à temps partiel ou à plein temps ; un salaire annuel très attractif ; et aussi des frais professionnels considérables. De plus, il y a souvent la possibilité de trouver un poste intéressant dans une multitude d’environnements différents (clinique privée libérale, cabinet hospitalier).

Cela signifie que chaque jour sera différent ! Néanmoins, comme tout autre métier pratiquant des actes invasifs sur le corps humain, certaines situations où vous devrez agir rapidement peuvent être stressantes

Quels sont les qualités et compétences requises pour être dentiste ?

Un bon praticien doit bien sûr posséder une excellente connaissance générale concernant les aspects théoriques et pratiques de la dentisterie. Il doit également être très attentif aux détails, afin de bien comprendre les problèmes dentaires des patients et trouver le meilleur traitement possible pour chaque cas spécifique.

LIRE  Quels Métiers Bien Payés Choisir Avec un Bac+3 ?

D’autres qualités importantes sont l’empathie et le sens de la communication – essentiels pour créer une relation de confiance avec le patient. Les qualités organisationnelles font également partie des exigences requises pour ce poste

Comment obtenir un emploi en tant que dentiste ?

Étapes à suivre pour devenir dentiste

La première étape consiste à effectuer des études soutenues au niveau universitaire (8 ans minimum), incluant des cours sur l’anatomie dentaire, la physiologie bucco-dentaire, l’implantologie, la prothèse dentaire, etc. Une fois diplômée, vous devrez passer un examen pour être inscrite/inscrit au conseil départemental de l’Ordre National des Chirurgiens-Dentistes.

Opportunités d’emploi

Une fois inscrite/inscrit au conseil départemental de l’Ordre National des Chirurgiens-Dentistes, vous pourrez commencer votre recherche d’emploi en tant que dentiste. Les opportunités peuvent se présenter sous différentes formes : service de garde ou remplacement temporaire ; poste à temps partiel ou à plein temps dans un cabinet libéral privé ou hospitalier ; mission humanitaire.

Que fait exactement un chirurgien-dentiste ?

Dans le cadre de son métier, le chirurgien-dentiste effectue diverses tâches liées à la santé bucco-dentaire. Elle recouvre des affections assez répandues qui peuvent toucher tout type de population.

Les objectifs du chirurgien-dentiste

Les chirurgiens-dentistes sont des professionnels de la santé qui diagnostiquent, traitent et préviennent les maladies de la bouche. Celles-ci peuvent avoir un impact sur les dents, les gencives et les mâchoires. Il utilise la technologie pour établir des diagnostics à partir, par exemple, de radiographies. En offrant des conseils à ses patients, il s’assure également que la propreté fondamentale est respectée dans cette zone du corps. Enfin, il est capable d’effectuer des opérations chirurgicales, comme la pose de prothèses.

Les tâches du chirurgien-dentiste sont variées. Il travaille fréquemment avec :

le détartrage, qui est l’action d’éliminer la plaque dentaire des dents et des gencives ;

la carie, une maladie dentaire provoquée par une prolifération bactérienne ;

la dévitalisation, qui consiste à enlever la pulpe d’une dent en raison d’une carie excessive ;

blanchiment, méthode de blanchiment des dents ;

l’extraction des dents de sagesse, des dents gravement détériorées et des dents fissurées

la pose de prothèses dentaires pour remplacer les dents manquantes ou endommagées.