Le Master Contrôle de Gestion

le conseiller ciej

Le Master en Contrôle de Gestion est un diplôme est recherché par les professionnels aussi bien que par les étudiants et confère des compétences avancées dans la gestion, l’audit et la finance.

Le choix  d’un Master Contrôle de Gestion

Le Master Contrôle de Gestion est un diplôme de niveau bac + 5 orienté vers les métiers de la finance, la comptabilité, l’audit et le contrôle de gestion. Les titulaires de ce master ont généralement une solide connaissance des mécanismes financiers, fiscaux et juridiques nécessaires pour exercer leur futur métier dans des contextes nationaux et internationaux.

Avec cette formation, les étudiants acquièrent une expertise qui les rend aptes à occuper des postes clés au sein d’une entreprise : directeur administratif et financier, auditeur interne ou encore responsable du contrôle de gestion. Ils garantissent ainsi la cohérence et l’efficacité opérationnelle des organisations. Le Msc contrôle de gestion de l’Inseec est un exemple d’un tel programme.

Msc contrôle de gestion est un exemple d'une tel programme.

Prérequis pour intégrer un Master Contrôle de Gestion

Pour accéder à ce type de formation, il est nécessaire d’avoir obtenu un diplôme de niveau Bac +3 et d’avoir suivi un cursus en lien avec les disciplines de la finance ou de la comptabilité, par exemple une licence en économie et gestion ou un Bachelor en finance.

Néanmoins, les établissements peuvent considérer d’autres formations ou experiences professionnelles pour l’admission si le candidat possède des compétences clés dans ces domaines et démontre une forte motivation.

Le programme du Master Contrôle de Gestion

Un master Contrôle de Gestion se compose généralement de quatre semestres répartis sur deux années :

  • Semestre 1 : mise à niveau en comptabilité et finance, techniques quantitatives appliquées, droit financier et fiscal, analyse financière.
  • Semestre 2 : diagnostic financier approfondi, contrôle budgétaire, audit interne, organisation du contrôle de gestion.
  • Semestre 3 : instruments financiers et risques associés, système d’information de gestion, ressources humaines et contrôle social, simulation budgétaire.
  • Semestre 4 : stage en entreprise, réalisation d’un mémoire de recherche et soutenance devant un jury académique.
LIRE  Comment apprendre la dactylographie gratuitement et améliorer votre vitesse de frappe ?

Les cours spécialisés

En plus du tronc commun, certaines formations incluent des cours spécialisés en fonction des secteurs d’activité visés : internationalisation du contrôle de gestion, éthique des affaires, économie numérique, contrôle environnemental, entre autres.

Stage en entreprise et alternance

Il est fortement recommandé aux étudiants d’effectuer un stage auprès d’une entreprise dès le début de leur formation, afin de mettre en pratique les compétences acquises et gagner une précieuse expérience professionnelle. Certains établissements proposent également l’alternance pour intégrer progressivement la vie active.

Les débouchés après le Master Contrôle de Gestion

Grâce à cette formation, les diplômés ont accès à un large panel de métiers dans des secteurs aussi variés que l’industrie, les services ou les institutions publiques :

  • Responsable du contrôle de gestion
  • Auditeur interne ou externe
  • Directeur financier ou administratif
  • Consultant en organisation ou stratégie financière
  • Chef comptable ou trésorier
  • Risk manager

Après quelques années d’expérience professionnelle, certains décident de s’orienter vers des rôles plus transversaux comme directeur général, consultant indépendant ou créateur d’entreprise.

 

Afin de trouver la formation la plus adaptée à son projet professionnel, il convient de comparer ces établissements et leurs spécificités : programme pédagogique, méthodes d’enseignement, partenariats professionnels, ou encore localisation géographique.

Laisser un commentaire