Le rôle de l’adjoint administratif territorial

le conseiller ciej

L’adjoint administratif territorial est un acteur clé dans le fonctionnement des collectivités territoriales. Il assure une multitude de tâches administratives et contribue au bon déroulement des activités d’une mairie, d’un département ou d’une région. Nous vous proposons ici de découvrir en détail les missions et les compétences requises pour exercer ce métier.

Les missions de l’adjoint administratif territorial

Les missions confiées à l’adjoint administratif territorial sont variées et dépendent de la taille et des besoins de la collectivité qui l’emploie. Parmi ces missions, on peut citer :

  • La gestion du courrier : réception, tri, distribution et envoi du courrier en interne comme en externe.
  • La tenue des registres : mise à jour des données, archivage et classement des documents.
  • La saisie et le traitement des informations : création et mise à jour de tableaux, rapports et autres documents à partir des logiciels bureautiques (word, excel).
  • La communication et l’accueil : accueil et renseignement du public, participation aux réunions et prises de notes.
  • Le suivi budgétaire : préparation, contrôle et suivi des dépenses liées à la fonction administrative.

Il est également possible que l’adjoint administratif territorial soit amené à travailler sur des projets spécifiques ou à collaborer avec d’autres services de la collectivité (ressources humaines, finances, communication, etc.).

Les compétences requises pour exercer ce métier

Pour mener à bien ses missions, l’adjoint administratif territorial doit posséder certaines compétences :

  • Maîtrise de la langue française : orthographe, grammaire et syntaxe irréprochables, afin de rédiger des documents clairs et précis.
  • Connaissances en bureautique : maîtrise des logiciels de traitement de texte, tableur et messagerie électronique.
  • Sens de l’organisation : capacité à planifier son travail, gérer les priorités et respecter les délais.
  • Rigueur et attention aux détails : minutie dans la saisie et le contrôle des informations, ainsi que dans le suivi des procédures administratives.
  • Aptitudes relationnelles : écoute, diplomatie et sens du service pour accueillir et répondre aux demandes du public.
LIRE  Métier de pharmacien

Certaines collectivités territoriales peuvent également exiger une connaissance spécifique de leur fonctionnement et de leurs missions, notamment en matière de réglementation locale.

La formation pour devenir adjoint administratif territorial

Pour accéder au métier d’adjoint administratif territorial, il existe deux voies principales :

  1. Le concours externe, ouvert aux candidats sans condition de diplôme. Les épreuves du concours comprennent généralement une épreuve écrite d’admissibilité (rédaction d’une note administrative) et une épreuve orale d’admission (entretien avec un jury).
  2. Le recrutement direct sans concours, par le biais d’un contrat de droit public sur des postes d’adjoints administratifs territoriaux de 2e classe.

Une fois recrutés, les adjoints administratifs territoriaux bénéficient d’une période de formation initiale obligatoire, qui leur permet d’acquérir les compétences nécessaires pour exercer leur métier. Par la suite, ils peuvent également suivre des formations continues afin de se perfectionner ou d’évoluer dans leur carrière.

Les perspectives d’évolution professionnelle

L’adjoint administratif territorial peut évoluer au sein de sa collectivité, en changeant de service ou en accédant à des postes à responsabilités plus importantes. Il peut également passer des concours internes pour accéder à des grades supérieurs, tels que rédacteur territorial ou attaché territorial.

Enfin, l’expérience acquise en tant qu’adjoint administratif territorial peut être valorisée pour travailler dans le secteur privé, notamment dans des entreprises ou des associations ayant des activités liées à l’administration générale ou à la gestion de projets.

L’adjoint administratif territorial est donc un professionnel polyvalent, qui assure le bon fonctionnement des services administratifs d’une collectivité territoriale. Ses missions vont de la gestion du courrier à la tenue des registres, en passant par la saisie et le traitement des informations ou l’accueil du public. Pour exercer ce métier, il est nécessaire de maîtriser la langue française, d’avoir des compétences en bureautique et de posséder un sens aigu de l’organisation et de la rigueur. La formation initiale et continue permettent aux adjoints administratifs territoriaux d’acquérir les compétences nécessaires pour exercer leur métier et évoluer dans leur carrière.

LIRE  Agent d'Escale : Salaire d'un Métier en plein essor

Laisser un commentaire