Métier de prothésiste ongulaire : étude, salaire et missions

le conseiller ciej

Aujourd’hui, nous nous retrouvons face à un métier en plein essor qui intéresse de plus en plus de personnes : le métier de prothésiste ongulaire. Celui-ci est régi par des critères stricts, exigeant une formation spécifique et un savoir-faire unique.

Les horaires du métier sont également importants et les qualités requises sont souvent innovantes. Mais qu’en est-il du salaire, des compétences et des responsabilités ? Dans cet article, découvrons ce que cette profession a à offrir

Salaire

Le salaire d’un prothésiste ongulaire est très intéressant et varie en fonction du lieu d’exercice. En général, un prothésiste ongulaire peut espérer toucher un salaire moyen net mensuel allant jusqu’à 2300 euros par mois.

Les rémunérations sont diverses : entreprises spécialisées ou à domicile

Salaire moyen

Le salaire moyen d’un prothésiste ongulaire se situe entre 1500 et 2000 euros net par mois. Il peut toutefois être plus important si le professionnel exerce au sein d’une grande entreprise de soins esthétiques.

Selon certaines sources, un bon prothésiste ongulaire peut atteindre les 2300 euros bruts par mois

Rémunération selon le lieu d’exercice

Le salaire d’un prothésiste ongulaire dépend principalement des horaires travaillés et du lieu d’exercice de son activité. Si le métier est exercé à domicile, le salaire peut être inférieur à 1500 euros net par mois, alors que les rémunérations sont plus élevées dans les instituts de beauté ou sur des postes fixes chez des grossistes en produits cosmétiques.

Augmentation du salaire

Un prothésiste bien formé et expérimenté verra son salaire augmenter avec le temps. De nombreuses possibilités de carrière s’offriront également au professionnel; il pourrait occuper un poste de gestionnaire, de responsable de salon esthétique, de formatrice ou encore de conseillère beauté.

LIRE  Le salaire d'un agent immobilier : Rémunérations attractives et facteurs clés de réussite

Quels sont les critères pour devenir prothésiste ongulaire ?

Pour pouvoir exercer ce métier, il faut impérativement disposer des connaissances nécessaires en matière d’ongles et obtenir l’habilitation ou une qualification spécifique requise en France. Cette certification peut être obtenue via des formations proposée par des écoles spécialisées et reconnues.

Formation et diplôme requis

Afin de pratiquer la pose de prothèse ongulaire, il est nécessaire pour le professionnel d’avoir suivi une formation certifiée (CAP Prothésiste Ongulaire). Cette formation est dispensée par un organisme agréé par le Ministère du Travail qui peut donner lieu à l’obtention du CAP Préparateur en Prothèses Ongulaires.

Il faut généralement compter entre 18 et 24 mois pour obtenir l’habilitation nécessaire

Compétences requises

Pour exercer ce métier, des compétences techniques sont indispensables. Le prothésiste ongulaire doit avoir une bonne pratique dans le domaine de la manucure, et doit également posséder un très bon sens artistique.

Il est également de rigueur qu’il connaisse les produits cosmétiques (vernis, gel, résine…) ainsi que les différentes techniques appliquées dans le domaine (modelage, coupe, polissage…). Enfin, il doit être à l’aise avec les clients et capable d’apporter des conseils personnalisés

Quel est le rôle d’un prothésiste ongulaire ?

Le rôle principal du prothésiste ongulaire est de poser des prothèses sur l’ongle naturel afin de le renforcer ou de modifier sa forme. Il peut également proposer des soins complémentaires tels que modelages, coupe, limage et nettoyage des ongles.

Pose de prothèse ongulaire

La pose de prothèse ongulaire consiste à coller un anneau ou une plaque sur l’ongle naturel afin de le fortifier ou de modifier sa forme. La pose peut prendre entre 30 minutes et 1 heure selon la longueur et la complexité des travaux à effectuer.

LIRE  Les métiers les mieux payés en France

Différence entre manucure et pose de prothèse ongulaire

Il est important de noter qu’il ne faut pas confondre prothésie ongulaire et manucure. Les soins de manucure sont exclusivement délivrés par un titulaire qualifié alors que la pose de prothèses peut être réalisée par un particulier ayant suivi une formation reconnue.

Hygiène et sécurité

Un professionnel doit respecter scrupuleusement les règles d’hygiène et adopter les gestes barrière pour assurer la protection des clients et pratiquer son activité en toute sécurité. Il doit impérativement porter un masque, des gants jetables et désinfecter son poste avant chaque client.

Quelle est l’amplitude horaire d’un prothésiste ongulaire ?

Les horaires du métier sont variables en fonction du lieu de travail.

Travail en institut de beauté

Dans le cadre d’un poste salarié fixe, les horaires sont généralement entre 9 heures et 19 heures du lundi au samedi.

Travail à domicile

Pour un travail à domicile, le prothésiste ongulaire peut établir son propre emploi du temps et gérer librement les rendez-vous des clients.

Quels sont les avantages et inconvénients du métier de prothésiste ongulaire ?

Le métier de prothésiste ongulaire offre de nombreux avantages, tout comme certains inconvénients.

Avantages

  • Liaison avec la clientèle : Les professionnels ont la possibilité d’interagir directement avec la clientèle et de s’adresser ainsi aux besoins spécifiques de chaque personne.
  • Autonomie : Exercer ce métier permet d’exprimer sa créativité et sa liberté personnelle.
  • Revenus intéressants : Grâce aux bons salaires qu’offrent cette activité, il est possible de gagner d’assez bonnes rémunérations en très peu de temps.

Inconvénients

  • Mobilité : Le prothésiste est tenu de se déplacer pour assurer ses prestations, ce qui peut prendre beaucoup de temps.
  • Risque sanitaire : En raison des produits chimiques utilisés lors des soins, un risque sanitaire existe si les règles d’hygiène ne sont pas respectées.
LIRE  CPF et reconversion professionnelle : quels avantages ?