La naturopathie est-elle une branche professionnelle faite pour vous ?

le conseiller ciej

Le marché de la naturopathie ne cesse de se développer en France. Bien que cette pratique non conventionnelle ne soit pas encore légalisée, elle est de plus en plus réglementée. Compte tenu de l’intérêt des Français pour les médecines douces et le bien-être, la naturopathie offre une grande opportunité. Près de 6 000 naturopathes sont actifs en France avec une demande toujours croissante. Si vous êtes intéressé par cette profession, vous trouverez dans ce guide toutes les informations sur les principes, les possibilités de formation, les débouchés, etc.

Comprendre les principes fondamentaux de la naturopathie et ce qu’elle implique

La naturopathie est une pratique qui repose sur cinq principes :

  • le vitalisme,
  • l’holisme,
  • le causalisme,
  • l’humorisme,
  • l’hygiène de vie.

Le vitalisme désigne le pouvoir d’autoguérison. En donnant au corps les éléments dont il a besoin, celui-ci pourra se régénérer et s’autoguérir. La tâche du naturopathe consiste à réactiver cette énergie vitale qui existe en chacun.

Aussi, le naturopathe a une approche holistique et intervient sur différents plans : physique, psychologique, émotionnel et environnemental. Lors d’une consultation, une série de questions est posée afin de connaître le patient et d’établir un bilan personnalisé.

Au lieu d’éliminer les symptômes, le spécialiste va rechercher leur origine qui peut être d’ordre physique, psychique, etc. C’est donc le principe du causalisme. Les symptômes envoyés par le corps sont considérés comme des signaux indiquant un dysfonctionnement.

L’humorisme repose sur le principe des humeurs. Ces derniers sont les divers liquides présents dans le corps (sang, lymphe, liquides intra et extracellulaires). Le naturopathe tente de purifier le corps par la stimulation et le drainage de ces fluides corporels à l’aide de différentes techniques.

Le dernier principe de la naturopathie est l’hygiénisme, qui est réparti en plusieurs branches : l’hygiène alimentaire, l’hygiène physique, l’hygiène psycho-émotionnel, l’hygiène émonctoriel… L’exercice physique libère et mobilise l’énergie vitale.

Évidemment, la durée et l’intensité de l’activité physique peuvent être adaptées à l’individu. Concernant l’hygiène émonctoriel, il fait allusion aux organes destinés aux éliminations du corps, c’est-à-dire le foie, la peau, les poumons, les reins et l’intestin. Le naturopathe veille au bon fonctionnement de ces organes en posant toutes les questions utiles. Enfin, l’hygiène psycho-émotionnel est relative au stress et aux émotions qui impactent la santé physique et mentale. Il passe notamment par la gestion du stress, la relaxation et une bonne respiration en font partie.

LIRE  Métier de Chirurgien : Formation, Diplôme, Salaire

Explorez les différentes formations de naturopathie qui peuvent vous être utiles

Étant donné que la profession de naturopathe n’est pas encore réglementée en France, il n’y a pas encore de diplôme officiellement reconnu. Toutefois, devenir naturopathe à Paris par exemple est possible en obtenant un certificat qui vous donne le droit d’exercer légalement à l’issue d’une formation. Pour trouver la bonne formation, nous vous conseillons de considérer plusieurs points.

Il y a les prérequis, notamment l’âge et le niveau d’études, la date d’inscription, la rentrée, etc. Il y a aussi la durée de la formation. Certaines écoles mettent à disposition des formations en présentiel sur de nombreuses années, d’autres des formations en ligne que vous pourrez suivre à votre rythme. D’autres établissements encore proposent des formations mixtes avec des cours sur plusieurs week-ends.

Tenez aussi compte du coût de la formation de naturopathie. Pour précision, celui-ci varie selon le type de formation choisi, son emplacement et le nombre d’années nécessaires de formation. Par conséquent, il convient de bien estimer les coûts inclus avant de faire un choix.

Il ne faut pas négliger la réputation de l’école de naturopathie ou du centre de formation offrant des cours à distance. Il sera plus facile de choisir une formation reconnue en prenant en considération le contenu de la formation, les certifications proposées à l’issue des études, les avis des anciens étudiants… Dans tous les cas, vous devez bien réfléchir à votre projet professionnel. En ce sens, pensez à demander conseil à des naturopathes qui sont dans le secteur depuis plusieurs années. Ils pourront vous aiguiller et vous permettre de faire le meilleur choix en termes de formation.

La durée de la formation de naturopathie dépend du type de formation et peut être estimée de quelques mois à plusieurs années, la moyenne étant entre 12 et 24 mois. Il n’existe pas en France de loi réglementant la durée ou le contenu de cette formation. Les personnes qui étudient à temps plein peuvent terminer leur apprentissage en six mois, tandis que celles qui ont un planning assez chargé peuvent suivre un programme de naturopathie en 24 mois.

LIRE  Métiers avec les animaux : Diplômes, Formations et Débouchés

L’avantage de la formation de naturopathie en ligne est que la période d’études peut être adaptée à la situation personnelle et professionnelle de l’étudiant. Par exemple, s’il travaille en parallèle, il peut suivre les cours le soir et le week-end. Avec cette solution d’apprentissage à distance, vous pourrez accéder à une plate-forme de cours 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7.

Se renseigner sur les débouchés de ce domaine

Les naturopathes peuvent évoluer dans des centres spécialisés tels que les thalassothérapies, les spas, les centres de remise en forme, les centres de fitness et les cliniques privées. Ils ont également la possibilité d’ouvrir leur propre cabinet, ou encore travailler à distance. Dans le dernier cas, il propose aux patients des consultations en ligne, sur son site. Les naturopathes peuvent aussi travailler dans le domaine du coaching, de la gestion du stress ou de la diététique.

Comment monter son propre cabinet de naturopathe ?

En France, la naturopathie fait l’objet d’encadrement par la DGCCRF (Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes). Ce qui permet d’éviter les fraudes et les naturopathes sans compétences ni formation. Pour être naturopathe, vous devez être titulaire d’un diplôme de niveau III enregistré au RNCP (Répertoire National des Certifications Professionnelles). Ce titre vous est remis après une formation professionnelle dans une école ou un établissement de formation agréé.

La communication du bouche-à-oreille est essentielle, mais ne suffit pas à créer une base de patients durable. Il existe de nombreux autres canaux efficaces et utiles qui peuvent vous servir. Avoir un bon référencement web et dans les annuaires des moteurs de recherche, avoir un site web avec les coordonnées, les prix et les traitements proposés, exploiter les atouts des réseaux sociaux, etc.

LIRE  Devenir Professeur des Écoles : Formation, Concours, Salaire

Il est aussi conseillé d’entrer en contact avec d’autres professionnels de la médecine et de la santé, ainsi qu’avec des établissements de bien-être. Par ailleurs, vous devez vous rapprocher des entreprises en proposant des ateliers et des tarifs de groupe et en participant à des salons. Évidemment, en tant qu’indépendant, vous devez ouvrir votre cabinet au bon endroit. Une étude de marché vous permettra ainsi de mieux connaître la ville ou la région, ses demandes et ses besoins, ainsi que les partenaires potentiels.

La naturopathie est-elle un secteur qui évolue beaucoup ?

La naturopathie est reconnue par l’OMS comme la troisième médecine traditionnelle après la médecine traditionnelle chinoise et la médecine ayurvédique depuis 2001. Elle est également reconnue comme médecine non conventionnelle par le Parlement européen depuis 1997. Le secteur de la naturopathie est en pleine expansion en France et présente de nombreuses perspectives de croissance. En effet, le chiffre d’affaires annuel est estimé à près de 400 millions d’euros.

D’après Harris Interactive, 71 % des Français ont eu recours à un thérapeute médical depuis 2019. Un chiffre qui ne cesse d’ailleurs d’augmenter depuis la pandémie de la Covid-19 et qui est justifié par le climat d’inquiétude. Parmi les Français qui ont affirmé avoir consulté au moins une fois dans l’année, la naturopathie se trouve en tête des consultations de médecines douces.

D’après la Fédération française des écoles de naturopathie, plus de 6 000 naturopathes exercent en France en 2020. Au cours de la dernière décennie, 20 à 25 % nouveaux naturopathes se lancent dans ce domaine d’activité chaque année. Ces chiffres montrent que la naturopathie est un marché en pleine croissance.

Vous avez à présent toutes les clés pour vous lancer dans le secteur de la naturopathie. Choisissez avec grand soin votre formation dédiée et renseignez-vous sur les qualités requises pour vous assurer une carrière brillante.

Laisser un commentaire